Rechercher
  • ROBERT-ROCHAMBEAU Avocats

DASHCAM: une preuve en cas d’accident ? pour contester un PV ?

De plus en plus d’automobilistes et de motards s’équipent de cette petite caméra embarquée.

Certains véhicules en sont d’ailleurs équipés de série comme la Citroën C3.

Elle peut constituer un moyen de preuve efficace en cas d’accident, notamment lorsque les versions des conducteurs divergent où lorsque le responsable a pris la fuite.

Pour éviter que l’assureur oppose un partage de responsabilité ou une exclusion de garantie injustifiés, la vidéo peut s’avérer utile.

Certaines assurances proposent d’ailleurs une baisse de leurs primes pour les automobilistes qui installent ce type de dispositif.

L’enregistrement vidéo peut également aider à établir sa bonne foi en cas de contrôle routier, sous réserve que l’agent accepte de le visionner avant de verbaliser.

Attention, contester un pv devant le tribunal au moyen de cet enregistrement peut s’avérer difficile eu égard aux dispositions de l’article 537 alinéa 3 du code de procédure pénale (les procès-verbaux établis par les officiers de police judiciaire font foi jusqu'à preuve contraire laquelle ne peut être rapportée que par écrit ou par témoins).

Véritable boîte noire du véhicule, certains modèles proposent en outre une aide à la conduite avec détection des zones de danger.

Il peut donc être intéressant de s’équiper, d’autant que les premiers modèles coûtent une trentaine d’euros.

#dashcam #assurance #sinistre #constat #délitdefuite #pv #avocat

Tél.: 0262.72.48.48.  Email: contact@r2avocats.fr

21 rue de Madagascar 97400 Saint-Denis (REUNION)

©2020 par AARPI ROBERT & ROCHAMBEAU Avocats associés.